ecrin-2-mon-coeur.blog4ever.com

ecrin-2-mon-coeur.blog4ever.com

La patience (Famille je t'aime - TopChrétien)



La patience

 

" Vous savez que la mise à l'épreuve de votre foi produit la patience. Mais que la patience ait son oeuvre parfaite, afin que vous soyer parfaits et accomplis, ne manquant de rien. " Jacques 1. 3-4

Dans le langage courant, on emploie le mot patience pour désigner la capacité de quelqu'un à attendre que quelque chose se passe ou qu'une situation s'améliore. Ce n'est manifestement pas dans ce sens que Jacques utilise ce mot, pas plus que Paul lorsqu'il écrit : "  La tribulation produit la patience, la patience l'expérience, et l'expérience l'espérance " Romains 5. 3-4

La patience, dans ces versets désigne plutôt une capacité, que nous pouvons acquérir, à traverser des circonstances difficiles sans nous inquiéter, ni nous décourager, à persévérer coûte que coûte. Pratiquée d'une manière chrétienne, cette capacité devient une vertu qui n'a rien à voir avec le fatalisme ou la résignation devant des circonstances qu'on ne peut modifier.



Le croyant sait que l'épreuve ne survient pas par hasard (Job 5.6). Elle est permise par Dieu dans un but déterminé (Jean 9.1-3 ; Hébreux 12.4-11). Elle ne dépassera pas ce que nous pouvons endurer (1 Cor.10.13).
Pour le chrétien, la patience est donc la confiance en Dieu, connu comme un Père tout-puissant et parfaitement sage, la certitude de son amour et par conséquent l'acceptation sans plaintes des épreuves qu'il permet, car la gloire se trouve en vue.

Ce n'est pas obligatoirement dès le premier jour de l'épreuve qu'on atteint cette sérénité. Souvenons-nous qu'il a fallu beaucoup de jours et de paroles à Job pour y parvenir. Jacques le donne pourtant en exemple : " Vous avez entendu parler de la patience de Job, et vous avez vu la fin accordée par le Seigneur, car le Seigneur est plein de compassion et miséricordieux " Jacques 5.11



On comprend dès lors que l'épreuve constitue un moyen de formation entre les mains de Dieu pour faire progresser son enfant dans la connaissance de ce qu'il est en amour, en sagesse et en puissance. Si nous apprenons la leçon, nous sommes " parfaits et accomplis ". Il s'agit là de la réalisation pratique que nous avons tout en Dieu, que nous ne comptons pas sur nous-mêmes, mais sur ses ressources à lui.


Extrait de la revue " Plaire au Seigneur à tous égards " 2010

Par Famille je t’aime

(Source : TopChrétien)







09/11/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres