ecrin-2-mon-coeur.blog4ever.com

ecrin-2-mon-coeur.blog4ever.com

"Melios non incipiet (Emmanuel Diafwila)



« Melios non incipiet »


Tirons notre courage même de notre désespoir


Avez-vous déjà fait face au désespoir? Dans le chapitre 6 du livre de Job, nous découvrons l'angoisse, la peur et le désespoir de cet homme de foi.  Job s'écrit : 

Job 6 : 8-11    8 Puisse mon voeu s'accomplir, Et Dieu veuille réaliser mon espérance ! 9 Qu'il plaise à Dieu de m'écraser, Qu'il étende sa main et qu'il m'achève ! 10 Il me restera du moins une consolation, Une joie dans les maux dont il m'accable : Jamais je n'ai transgressé les ordres du Saint. 11 Pourquoi espérer quand je n'ai plus de force ? Pourquoi attendre quand ma fin est certaine?

De plus, un peu comme s'il se sentait abandonné il dit : «Celui qui souffre a droit à l'aide d'un  ami, même s'il abandonne la crainte du Tout-Puissant. »

Quelqu'un  a dit : « La foi, c'est l'attitude d'un homme qui persiste à réfléchir alors que tout, sur le plan de la pensée et des circonstances, semble se liguer contre lui pour l'abattre et l'enfoncer. » Ainsi comme le disait Sénèque, homme d'état romains : « Tirons notre courage même de notre désespoir. »

Il est vital de persévérer, de continuer à prier, étudier la parole et de la méditer. Tout comme nous ne pouvons pas empêcher les oiseaux de voler au-dessus de nos têtes, nous pouvons cependant les empêcher de nicher sur notre tête. Ainsi donc, nous ne pouvons pas empêcher certaines circonstances injustes et imparfaites de la vie mais nous pouvons refuser de les nourrir.  Ceci me rappelle cette pensée de Sénèque, que je cite en latin : « Melios non incipiet », traduction française, « Il est plus facile d'abandonner que de continuer. »

Homme de valeur entre la prison de ta vie, et la vie éternelle, il  y a un nouvel espoir : Christ en moi, l'espérance de la gloire. Refuse les pensées négatives, fortifie ta foi et remplis tes pensées sur les réalités d'en haut. 



Alors la paix de Dieu, qui surpasse tout ce que l'on peut concevoir, gardera votre cœur et votre pensée sous la protection de Jésus, le Sauveur. » (Ph.4.6-7) Telle est la grâce que le Seigneur nous accorde.   
 

 

Emmanuel Diafwila

(Source : Enseignemoi.com)




02/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres