ecrin-2-mon-coeur.blog4ever.com

ecrin-2-mon-coeur.blog4ever.com

Jésus t'aime encore ! (Parfait Beugré)



Jésus t'aime ENCORE !

Bien-aimé, entre nous, ce jour là ça aurait pu être la fin du monde tellement l'affront au Seigneur Jésus était grand ! Le Seigneur avait vraiment de quoi piquer une grave colère ! Mais regarde comment cela est beau, le Seigneur au contraire à cet instant même, au travers de cette circonstance, était en train de dire à ce peuple "JE VOUS AIME ENCORE" Hallelujah !


Soit très très très bénis cher lecteur, et que la paix de Jésus Christ soit avec toi ce jour, Amen !

Bien aimé, Jésus t'aime ! Il faut que tu saches cela en tout temps et en toutes circonstances, oui ! Jésus t'aime ! Le diable, c'est le père du mensonge ! J'insiste encore bien aimé Jésus t'aime. C'est ce dont j'aimerais te parler cette semaine.

Allons-y !
Matthieu 27 : 16-20   16 Ils avaient alors un prisonnier fameux, nommé Barabbas. 17 Comme ils étaient assemblés, Pilate leur dit : Lequel voulez-vous que je vous relâche, Barabbas, ou Jésus, qu'on appelle Christ ? 18 Car il savait que c'était par envie qu'ils avaient livré Jésus. 19 Pendant qu'il était assis sur le tribunal, sa femme lui fit dire : Qu'il n'y ait rien entre toi et ce juste; car aujourd'hui j'ai beaucoup souffert en songe à cause de lui. 20 Les principaux sacrificateurs et les anciens persuadèrent à la foule de demander Barabbas, et de faire périr Jésus.
Matthieu 27 : 26
 
Alors Pilate leur relâcha Barabbas; et, après avoir fait battre de verges Jésus, il le livra pour être crucifié.

 

Merci Père pour ta Parole…
Bien aimé, suis moi très bien. Dieu le Père à travers de ces versets atteste que Jésus n'est pas l'accusateur, mais le Sauveur ! Analysons ensemble:

Selon la chair, ceux qui voulaient la mort du Seigneur, à savoir, les principaux sacrificateurs, les scribes et le peuple engrené, la voulaient pour certains par hypocrisie, pour d'autres parce que Jésus se déclarait Dieu et fils de Dieu, d'autre afin que Jésus ne soit plus un obstacle à leurs affaires etc. Telle était la vision charnelle. La vision selon la religiosité et aussi, dans leurs intérêts personnels, les conduisait à vouloir le faire mourir. Croyant ainsi, pour certains, agir selon la Justice de Dieu sur la base de la loi Mosaïque car Jésus faisait comprendre sa divinité, pour d'autres comme les sacrificateurs, en étant conscient du mal qu'ils accomplissaient. Au final, les accusateurs de Christ voulaient tellement le faire mourir, qu'ils préférèrent de loin libérer Barabbas le brigand à Jésus Christ.

Imagine un instant maintenant. Dieu tout puissant, Créateur du ciel et de la terre, se fait homme en Jésus Christ, prêche, guérit, délivre, bénit, intercède, multiplie les pains et les poissons, enseigne etc...Oui bien-aimé si tu es appelé au ministère, ou si tu es déjà dans le ministère, tu sais en effet le travail que cela représente d'être un berger. Mais réalise que nous, nous sommes aujourd'hui dans des conditions bien meilleures qu'à l'époque du Seigneur (transport, moyens de communication, liberté d'expression etc.) Alors imagine le Seigneur à son époque terrestre bien aimé. Il fallait marcher des kilomètres, de ville en ville, sous le soleil, dans le désert, risquant plusieurs fois de se faire tuer parce qu'il annonçait le royaume de Dieu, amen !

Tout ces efforts pour un peuple qui au final orchestrera sa mort, et de surcroit ayant le choix entre le brigand Barabbas et Jésus (Dieu fait homme) vont préférer le Brigand plutôt que le FILS DE DIEU ! Quel affront !!

Bien aimé, entre nous, ce jour là ça aurait pu être la fin du monde tellement l'affront au Seigneur Jésus était grand ! Le Seigneur avait vraiment de quoi piquer une grave colère ! Mais regarde comment cela est beau, le Seigneur au contraire à cet instant même, au travers de cette circonstance, était entrain de dire à ce peuple "JE VOUS AIME ENCORE" Hallelujah !

C'est ce que le Saint-Esprit te révèle maintenant :

Matthieu 27 : 20  Les principaux sacrificateurs et les anciens persuadèrent à la foule de demander Barabbas, et de faire périr Jésus.

Matthieu 27 : 26  Alors Pilate leur relâcha Barabbas; et, après avoir fait battre de verges Jésus, il le livra pour être crucifié.

Regarde : Dans la vision du Dieu qui sauve, le Seigneur nous donnait là un grand message d'amour.
En vérité, ce qui se passe, c'est que Jésus, lui qui n'à point fait de mal, prend sur Lui la condamnation et le châtiment destinés à Barabbas, afin que le prisonnier Barabbas qui lui est coupable, à juste titre accusé, méritant réellement le châtiment, en soit épargné ! Amen !

Il s'agit là d'un Juste qui se rend captif, prisonnier, afin qu'un Injuste bénéficie de la liberté ! Hallelujah
Ce n'est qu'une préfiguration de ce que Jésus allait faire pour le monde entier. En effet Barabbas représente le monde qui était sous la captivité du diable, (Barabbas prisonnier) mais qui par la condamnation de Christ Jésus qui prendra sa place en captivité ainsi que sont châtiment, Barabbas qui represente le monde soit libre, c'est-à-dire libre de l'emprise du péché, de la captivité de satan ! HALLELUJAH !!

Mais mon ami(e), Barabbas n'était pas disciples de Jésus, ni chrétien ni enfant de Dieu, ni intéressé par le ministère de Jésus ! Et pourtant la grâce est arrivée jusqu'à lui ! Mais Barabbas n'avait pas saisi la révélation, c'est pourquoi la bible ne nous dit pas qu'il partit annoncer ou même parler de Christ après sa libération. La bible "Zappe" brusquement l'histoire de Barabbas... Quel dommage pour cet homme qui un jour dans sa vie a pu croiser la parole faite chair...

Mais toi qui est enfant de Dieu, fille et fils de Dieu, toi qui a accepté Christ, jusqu'à quand vas-tu laisser le diable te mentir ! Jusqu'à quand vas-tu le laisser te faire croire que le Seigneur t'a abandonné ? Ou que le Seigneur ne t'aime plus ou t'a rejeté à cause des choses dans lesquelles il t'arrive encore de chuter malgré ta volonté de plaire au Seigneur ?

Cette idée satanique est un grand frein pour un enfant du Seigneur qui aspire d'un cœur sincère à aller jusqu'au bout dans sa repentance !

Regarde :
Romains 8 : 35  Qui nous séparera de l'amour de Christ ? Sera-ce la tribulation, ou l'angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l'épée ?

Romains ! : 38-39   38 Car j'ai l'assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances,39 ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur.

 

Je voudrais simplement te faire comprendre que Jésus ne te condamne pas. Il n'est pas venu pour condamner, mais pour sauver ! Otes-toi cette pensée de condamnation de ton cœur, car il est disposé en tout temps et en toutes circonstances à te pardonner, à te relever, à te renouveler, et à te justifier devant ceux qui t'accusent.

Regarde, je vais maintenant te le démontrer que Jésus t'aime ENCORE !

Premièrement, si le temps du jugement était arrivé, tu ne vivrais plus car c'est après la mort que vient le jugement.

Hébreux 9 : 27  Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement,

Mais ce n'est pas le cas, tu respires, n'est ce pas ? Ensuite regarde :

Daniel 2 : 21   C'est lui qui change les temps et les circonstances, qui renverse et qui établit les rois, qui donne la sagesse aux sages et la science à ceux qui ont de l'intelligence.

Je rajoute :

Jean 6 : 44   Nul ne peut venir à moi, si le Père qui m'a envoyé ne l'attire; et je le ressusciterai au dernier jour.

 

Ok, maintenant rend toi compte que tu es actuellement entrain de lire cette pensée qui te parle de Jésus Christ... tu me suis jusque là ?
Ok, alors analyse par toi-même : Je te parle d'une façon personnelle maintenant. S'il permet que tu sois encore en vie, donc non soumis au jugement final, et que tu entendes encore parler de Lui par la lecture de cette pensée, à savoir que c'est Dieu le Père lui-même qui t'attire vers Jésus et non pas toi qui vient à Lui, car cela n'est ni de loin ni de près dans tes capacités selon Jean 6:44 qu'on a lu plus haut, N'EST-CE PAS LA UNE BELLE PREUVE DE SON GRAND AMOUR SI PRECIEUX POUR TOI BIEN-AIME? Malgré tes erreurs et peut-être les mauvaises actions de ton passé, ou les quelques moments où tu as pu chuter ?

Prend courage et fortifie-toi. Le diable, c'est le père du mensonge. Ses plans sont dévoilés maintenant ! Le Seigneur est avec toi, il t'aime et tu en as maintenant eu la preuve en lisant cette pensée. Soit béni et prend courage
JESUS T'AIME...


Parfait Beugré

(Source : Enseignemoi.com)




15/11/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres