ecrin-2-mon-coeur.blog4ever.com

ecrin-2-mon-coeur.blog4ever.com

Le prix de l'amitié avec Dieu (Bob Gass)





Le prix de l’amitié avec Dieu

 

 “Abraham... fut appelé l’ami de Dieu...” Jacques 2.23

 

Après avoir perdu tout ce qui lui était cher, Job se mit à examiner son passé, aspirant à revivre cette époque où il jouissait de l'amitié de Dieu, “quand le Tout-Puissant était encore avec [lui], que [ses] enfants [l]’entouraient et que Sa lumière [le] guidait dans les ténèbres...” (Job 29.4-6). Peut-être vous souvenez-vous de jours semblables dans votre vie. Nous avons été conditionnés à penser à l'amitié en fonction des avantages qu'elle confère, mais être ami avec Dieu a un prix.

 

Comme le précise Rebecca Barlow Jordan, si nous voulons devenir l’ami de Dieu, nous devons être prêts à sacrifier beaucoup de notre temps, faire fi de nos propres intérêts et de nos rêves personnels, Lui accorder notre confiance absolue – et, très souvent, accepter même de souffrir. Si vous êtes intime avec quelqu’un, vous ne pourrez vous empêcher de ressentir, plus que quiconque, ses souffrances autant que ses joies. La véritable intimité avec Lui signifie l’oubli total de vos propres désirs.”

 

L’apôtre Jacques dit d’Abraham qu’il fut l’ami de Dieu, mais cette amitié lui coûta beaucoup. Nous lisons : “[Abraham] eut confiance dans le Seigneur” (Genèse 15.6), quand Ce dernier lui ordonna de quitter sa maison, d’abandonner toutes ses idées préconçues sur son avenir et de partir vers une terre lointaine et inconnue. Agé de 93 ans, “[Abraham] crut que Dieu” tiendrait Sa promesse de lui donner un fils et héritier. Isaac naquit et c’est alors que Dieu fit monter les enchères en exigeant de son “ami” le sacrifice suprême : faire quelque chose qu’Il n’exigea de personne d'autre dans l'Écriture... sauf de Lui-même. La Bible dit : “C’est par la foi qu'Abraham offrit Isaac en sacrifice... alors même que Dieu l'avait affirmé : “En Isaac tu auras une prospérité appelée de ton nom” (Hébreux 11.17-18). Puis, à l’instant où Abraham s'apprêtait à plonger le couteau, acte préfigurant la mort du Fils de Dieu, Dieu honora la foi d'Abraham et lui fournit un substitut.

 



Si vous décidez de marcher avec Jésus, Lui qui nous a appelés “Ses amis”, le voyage sera parfois chaotique, mais Son amitié ne vous abandonnera jamais.  

 

Bob Gass

 




17/01/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres