ecrin-2-mon-coeur.blog4ever.com

ecrin-2-mon-coeur.blog4ever.com

Risque de perte ou possibilité de gain ? (Illich Cece)



Risque de perte ou possibilité de gain ?

 

En observant d'illustres hommes, sources d'inspiration pour beaucoup de par les choses entreprises et, réalisées en leur temps on peut dégager quelques principes et en tirer des conclusions utiles pour nos vies aujourd'hui. Ce sont des gens qui n'hésitent pas à semer ce qu'ils ont reçu comme dons et ce, peu importe le domaine.

Ils sèment parce qu'ils ont une confiance dans ce qu'ils font, une foi inébranlable, et même une espérance contenue dans la possibilité de gain, le fruit qu'ils en tireront au bout du compte. En effet, dans l'incertitude que représente l'inconnu dans lequel ils se sont aventurés comme des pionniers, ils entrevoient la réussite de leur projet et sont bien souvent, les seuls à croire en cette réussite avant même de l'avoir réellement obtenue. On les dit fous en leur temps, visionnaires par la suite.

A l'opposé, on trouve des hommes qui se gardent d'entreprendre quoi que ce soit, parce que même conscients du potentiel qui est en eux, ils appréhendent, doutent et évidemment, ne s'attendent pas à recevoir quelque chose, mais plutôt à perdre quelque chose au final. Pour ces hommes là, en effet, dans l'incertitude que représente l'inconnu dans lequel ils ne se sont pas aventurés, ils sont persuadés de l'échec de leur projet avant même d'avoir entrepris quoi que ce soit, parce qu'au lieu de penser « possibilité de gain », ils pensent plutôt « risque de perte ». Ce qui peut ici apparaître comme une forme de sagesse est bien souvent une réserve nourrie par la peur, la peur de l'échec et même la peur de la réussite, aussi paradoxal que cela puisse paraître.

Certes, dans l'action, dans le fait d'entreprendre, il faut faire preuve de sagesse. Ne serait-ce que pour savoir si le temps est propice, faire le point sur les ressources nécessaires, et enfin pouvoir se lancer. Mais que cela n'emporte pas nos rêves. L'Ecclésiaste ne nous apprend t-il pas que « Celui qui observe le vent ne sèmera point, et celui qui regarde les nuages ne moissonnera point » (Ecclésiaste 11 : 4). Ainsi, certains rêvent d'entreprendre ou ont une idée plus ou moins vague ; et si toutefois l'idée se transforme en projet, celui-ci n'est jamais traduit en action. Toujours remis à « un jour », il tombe dans l'oubli et finit par s'éteindre.



Dans quelle vision vous situez-vous : risque de perte ou possibilité de gain ?

 

 

Illich Cece

(Source : TopChrétien)




22/12/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres