ecrin-2-mon-coeur.blog4ever.com

ecrin-2-mon-coeur.blog4ever.com

Entre vision et réalité (Sophie Lavie)



Entre vision et réalité

 

Je marchais sur les eaux avec assurance, comptant sur les promesses de Dieu et gardant les yeux fixés sur le but à atteindre.
Mon cœur jubilait face aux clins Dieu, et il bouillonnait d'impatience en vue des bénédictions sur le point de s'accomplir avec gloire et puissance.
Mais contre toute attente, les flots s'agitèrent soudain, poussés par un vent impétueux.
Le ciel s'obscurcit en quelques secondes, faisant place aux ténèbres menaçantes.
L'orage éclata, balayant les eaux d'une averse glaciale, me coupant les jambes et les ailes.
Frappée de stupeur, je m'affaissai, anéantie, sur un rocher immergeant des eaux en furie et passai la journée à sangloter au cœur de la tempête qui ne s'apaisa qu'à la tombée de la nuit.

Le lendemain tout était redevenu calme.

La paix inondait mon cœur comme s'il eut été lavé de mes larmes et balayé par les vents impétueux.
Une légère brume enveloppait le lac de douceur.
Plus de doutes, ni d'interrogations, plus de tristesse, ni de colère, plus d'impatience, plus rien sauf la présence de Dieu submergeant mon âme.
Désormais, plus rien n'avait d'importance, sauf ce rocher sur lequel je m'étais accrochée.
Mais en y regardant de plus près, une chose étrange était arrivée : je ne faisais plus qu'un avec ce rocher !
Plus que de m'y reposer ou de m'y accrocher, je m'étais fondue en lui…
 
Qu'est-ce que tout cela pouvait bien signifier ?

Dieu permet quelquefois des tempêtes dans nos vies pour réviser nos priorités.
Au lieu de garder mes regards fixés sur mon sauveur, je les avais déportés sur le but qu'il m'avait fixé et je m'étais trompée de voie.
C'est vrai que sur les eaux, c'est difficile de garder le cap.
Si on ne garde pas les yeux sur celui qui nous appelle à sa suite, on peut facilement dévier de la trajectoire qu'il nous a fixée.
 
Lorsqu'il avait dit : " Mes pensées ne sont pas vos pensées, et vos voies ne sont pas mes voies."   Cela ne voulait pas dire que nous nous trompions de but, mais simplement que les moyens pour y parvenir n'était pas les mêmes que les siens.
Sa logique n'est pas humaine et ses pensées surpassent de loin les nôtres.
Nous pensions que Dieu nous avait donné une carte routière détaillée, en nous révélant sa volonté et nous pensions pouvoir prendre quelques initiatives avec succès.
Mais nous nous étions trompés. Le chemin c'était lui et nous devions seulement le suivre chaque jour à la fois, lui laissant la possibilité de nous ouvrir la voie et de nous conduire pas à pas.
 
La tempête avait effacé mes impatiences, m'avait remplie d'humilité et avait rectifié ma trajectoire.
Non, je ne m'étais pas trompée de but.
Oui, les poteaux indicateurs tout le long de notre pèlerinage indiquaient la bonne voie, mais il nous manquait des éléments que nous ne pouvions pas découvrir et que nous ne devions pas inventer pour pallier aux manques à gagner.
Un projet divin doit rester divin jusqu'au bout !
Il ne doit pas commencer par l'Esprit et finir par la chair, sinon il ne réussira pas et ne donnera pas gloire à Dieu.
Nous ne devions pas prendre de raccourci, mais nous laisser conduire pas à pas sur sa voie.
Et puis surtout, Dieu devait rester notre priorité, le centre de notre vie, le sujet de notre joie et de notre reconnaissance.
Ses bénédictions étaient une bonne chose, mais sa personne était bien plus excellente.
Il ne fallait pas nous contenter d'entendre sa voix et de le suivre de loin en estimant approximativement ses voies, non !
Il fallait demeurer en lui et ne faire qu'un avec lui, au point de marcher à son rythme, dans chacun de ses pas, jour après jour.
Il nous fallait exulter de joie dans sa présence et non de ses hauts faits, nous réjouir d'être en lui et non de voir sa volonté s'accomplir.
Il nous fallait comprendre qu'il était tout pour nous et que si nous demeurions en lui nous aurions tout, en son temps certes, mais nous aurions vraiment tout: L'accomplissement de ses promesses, sa protection, ses provisions et sa présence infiniment bonne et précieuse à chaque instant !

 

 

Sophie Lavie

(Source : TopChrétien)

 




12/02/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres