ecrin-2-mon-coeur.blog4ever.com

ecrin-2-mon-coeur.blog4ever.com

L'hospitalité (Myriam Medina)


L’HOSPITALITE

 

« Exercez l'hospitalité les uns envers les autres »
1 Pierre 4 :9

 

HOSPITALITÉ en grec veut dire « Aimer des étrangers »
Dans le dictionnaire : Action de recevoir chez soi par politesse ou pour aider.
Son synonyme est Accueil

En tant que femme chrétienne je réalise l'importance de l'accueil, de l'hospitalité et je veux traiter ce sujet avec vous.
Je ne suis pas une hôtesse hors pair, mais je crois que nous perdons un peu de vue ce qu'est la véritable hospitalité, en en faisant parfois trop.
Vous allez comprendre.
Avant tout, faisons un petit tour pour comprendre comment on exerçait l'hospitalité dans les temps bibliques.

L'HOSPITALITE DANS L'ANCIEN TESTAMENT

Notre premier personnage biblique est Abraham
Genèse 18 :1 à 8
Il accueille trois visiteurs. Il leur propose de rester souper avec lui, mais avant il leur lave les pieds. Il sacrifie les meilleures bêtes de son troupeau et demande à sa femme de faire des petits gâteaux.
Il ne savait pas que ses visiteurs étaient envoyés de Dieu. Il reçoit la promesse d'un fils né de Sarah dans sa vieillesse.

Genèse 19 : 1 à 3
Lot est assis devant la porte de Sodome et il voit arriver deux anges; il leur demande de passer la nuit chez lui et insiste tellement que les anges décident de rester. Lot prépare un festin et fait cuire des pains sans levain.

Genèse 24 : 25
Rébecca rencontre près de la source le serviteur d'Abraham, et elle l'invite à passer la nuit chez son père. Elle lui dit qu'il y a du fourrage et de la paille en abondance pour les chameaux.

Exode 2 : 20
Les filles de Madian viennent d'être aidées par Moïse. Leur père leur demande d'aller chercher cet homme pour lui donner à manger. Moïse est si bien accueilli qu'il décide de rester.

Voir aussi :
Juges 19 :1 à 21 – 2 Rois 4 :8 – Job 31 : 32 etc.

L'HOSPITALITE DANS LE NOUVEAU TESTAMENT
1 Pierre 4 :9

Hébreux 13 : 2
« Persévérez dans l'amour fraternel. N'oubliez pas l'hospitalité : Car en l'exerçant, quelques uns ont logé des anges »

Luc 19 :6
Zachée se hâte de descendre du sycomore pour accueillir Jésus dans sa maison et il le reçoit avec joie.

Actes 16 :15
Lydie, marchande de pourpre, après avoir écouté les paroles de Paul, est baptisée avec sa famille. Elle demande à Paul et ses accompagnateurs de demeurer dans sa maison.

Actes 28 :2
Les barbares témoignent d'une grande bienveillance envers Paul et ses accompagnateurs en les accueillant auprès du feu, parce que la pluie tombe et qu'il fait grand froid.
L'hospitalité est une manière pratique de servir Dieu.

L'HOSPITALITE AUJOURDHUI

En général à chaque fois que nous voulons inviter quelqu'un chez nous, nous les femmes nous voulons « mettre les petits plats dans les grands »
Nous cherchons à faire tout parfaitement : on fait le ménage à fond, on astique, on se stresse en attendant l'arrivée des invités.
Les repas que nous préparons sont recherchés, et aucun détail ne doit échapper à notre œil d'hôtesse.
Attention au mari et aux enfants !

Pendant le repas, nous fusillons nos enfants du regard quand ils osent sortir des propos inadéquats (pour nous) devant nos invités. Malheur à eux une fois nos amis partis. Car c'est le moment que nous choisissons, en nous écroulant sur le canapé, pour faire le bilan de la soirée.
Soyons honnêtes, la soirée n'a pas été si réussie, car nous avons tellement recherché la perfection que nous avons oublié d'être nous-mêmes et de passer un temps de qualité avec nos amis.

Avec le temps, je me suis rendu compte que la véritable hospitalité pouvait se faire en savourant des spaghettis, dans une maison propre sans plus.
Une maison vivante qui reflète les personnes qui l'habitent est plus chaleureuse qu'une maison où on a peur de déplacer une chaise par crainte de détruire le décor.
Dans la maison vivante les rires et les relations priment.

ÊTRE SOI-MÊME EST PLUS IMPORTANT QUE PARAÎTRE

L'hospitalité c'est donner un peu de nous-mêmes.
C'est plus que recevoir, plus qu'un menu, plus que la décoration.
C'est organiser sa vie de telle manière qu'il y ait toujours de la place pour quelqu'un d'autre :
une assiette supplémentaire à table, un lit disponible, une oreille attentive pour écouter, savoir interrompre son activité pour recevoir l'ami qui arrive.

L'HOSPITALITE EST UNE ATTITUDE

C'est savoir ouvrir son cœur pour les autres : pour l'étranger, pour le nouvel arrivant dans notre église. Donner un peu de nous.
Être spontané, car nous nous privons d'une grande joie quand nous limitons notre hospitalité à des choses organisées par avance.
Être prêt à donner notre hospitalité de façon spontanée est une des meilleures manières d'offrir notre amitié.
L'amitié se développe quand on passe du temps ensemble.
Rien de plus agréable que d'être invité spontanément à un repas familial.
Exercer l'hospitalité spontanément exige non seulement de la souplesse, mais encore un peu d'organisation quotidienne.

QUELQUES TRUCS POUR VOUS AIDER

Rappelons-nous que nos invités ne viennent pas de maisons parfaitement propres et que leurs placards ne sont pas parfaitement rangés.
La plupart des invités sont un peu gênés de nous donner du travail supplémentaire.
Alors, ayez des provisions pour préparer quelque chose rapidement, prenez l'habitude de garder le salon et la salle de bains toujours propres.
Et surtout, acceptez l'aide de vos amis…

COMMENT ÊTRE HOSPITALIER ?

Au travail
Soyons souriants avec les nouveaux collègues, sachons les aider à se repérer dans leur nouvel environnement, soyons discrets, en ne posant pas trop de questions. Sachez que de cette manière vous pourrez créer des liens qui vous permettront un jour de leur parler de Jésus.

Dans nos foyers
Nous avons vu comment exercer l'hospitalité envers nos amis et les étrangers, mais nous ne devons pas oublier de l'exercer aussi pour notre famille.
Imaginez-vous en train de préparer seulement pour vos amis un plat que les vôtres aiment.
S'ils doivent attendre qu'il y ait des invités pour le déguster, ce n'est pas gentil envers eux, non ?
Faisons un effort et régalons les papilles de nos enfants et de notre époux le plus souvent que nous le pouvons.

Dans nos églises
Nous arrivons au lieu le plus important, car c'est dans notre église que nous avons le plus souvent l'opportunité de pratiquer l'hospitalité.
Parfois, nous sommes bien loin d'être comme le Seigneur le voudrait.

RAPPELEZ- VOUS : HOSPITALITE = ACCUEIL

Combien de fois pendant vos vacances êtes-vous allé dans une église qui n'est pas la vôtre ? Avez-vous remarqué combien il est agréable d'être accueilli par quelqu'un qui vous sourit ?
A la fin du culte, lorsque quelques personnes vous souhaitent la bienvenue, vous êtes vraiment heureux et vous pensez : « Ils sont formidables »

On peut montrer son hospitalité simplement avec un sourire, car il nous dit que nous sommes les bienvenus. Il n'y a rien de plus repoussant qu'un visage fermé, qui nous dit « NE PAS DERANGER »

L'hospitalité envers l'étranger qui ne parle pas notre langue, c'est prendre un peu de notre temps pour échanger quelques mots avec lui, même s'il ne nous comprend pas. S'arrêter un moment avec lui, lui prouve ainsi qu'il est important pour nous.

Rappelez-vous qu'il n'y a plus de juifs, ni de grecs, ni de français, ni d'africains, ni de gitans, ni d'antillais, ni d'haïtiens, seulement des frères et des sœurs en Christ. Alors pratiquons l'hospitalité, car c'est un commandement pour nous chrétiens.

PRIERE :

Seigneur,
Je voudrais aimer comme tu aimes
Pouvoir aimer sans condition
Pouvoir partager mon pain avec ceux qui n'en ont pas
Mettre un couvert de plus à ma table pour l'étranger
L'accueillir, en lui donnant le meilleur de moi
Si je ne peux pas donner autre chose que mon sourire
Qu'il voit ta nature en moi !
Tel est mon désir, mon Roi
Je ne cherche pas de récompense
Seulement donner ce que tu me donnes
L'amour pour l'humanité
Amen

 

Myriam Medina

(Source : TopChrétien)




14/01/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres