ecrin-2-mon-coeur.blog4ever.com

ecrin-2-mon-coeur.blog4ever.com

Les vertus de la douleur (Nina Mabouadi)





LES VERTUS DE LA DOULEUR

La souffrance peut provoquer deux effets diamétralement opposés : la mort ou la vie. Tout dépend de la façon dont elle est traitée et avec qui elle est réglée.


Selon la définition du dictionnaire, le mot vertu est une qualité, un bienfait tandis que le mot douleur signifie une souffrance, une blessure, une sensation physique ou morale pénible. Au premier abord, ces deux mots semblent totalement dissociés.

En effet, dans notre société actuelle centrée sur la recherche du plaisir et du bonheur au détriment des valeurs morales, la position du chrétien prônant la souffrance paraît tout à fait illogique et folle. D’ailleurs le chrétien passe souvent pour un illuminé dépourvu d’intelligence. Nous allons donc essayer de comprendre avec ces quelques lignes le pourquoi du comment de la souffrance…

Tout être vivant sur cette planète est soumis à cette même réalité : la douleur. Pourquoi tant de douleurs ? Beaucoup pour cette raison décident de mettre fin à leurs jours car ils n’arrivent pas à la surmonter. Elle peut être provoquée par la perte d’un être cher, la perte d’un emploi, l’effondrement d’un mariage, une maladie….. Mais toutes ces causes tirent leur origine d’une et une seule action : la désobéissance de l’homme dans le jardin d’Eden. Effectivement, s’il n’y avait pas eu la chute, on peut penser qu’Adam, Eve et leurs descendants vivraient des jours heureux sur cette planète terre et communiqueraient chaque jour avec Dieu.

Genèse 3 : 17-18  Il dit à l'homme : Puisque tu as écouté la voix de ta femme, et que tu as mangé de l'arbre au sujet duquel je t'avais donné cet ordre : Tu n'en mangeras point! le sol sera maudit à cause de toi. C'est à force de peine que tu en tireras ta nourriture tous les jours de ta vie,18 il te produira des épines et des ronces, et tu mangeras de l'herbe des champs.

 


L’homme est donc soumis aujourd’hui à cette notion : la souffrance. Et à l’aide de la bible, nous pouvons faire ressortir trois principales causes de souffrance chez le chrétien vivant sur cette terre : La cause la plus logique est le péché. Le péché nous dit la bible, produit la mort. Or, la mort n’a rien d’agréable et elle est plus associée à la douleur qu’au bonheur. Même si celui qui pèche n’est pas conscient des conséquences de ses actes de désobéissance, on peut être sûr qu’un jour ou l’autre, il en souffrira.

Romains 6v23 : « car le salaire du péché c’est la mort » La deuxième cause nous dit la bible, est la souffrance permise directement par Dieu pour nous faire grandir. Elle ne procède pas forcément d’un péché.

Jean 9 : 3  Jésus répondit : Ce n'est pas que lui ou ses parents aient péché; mais c'est afin que les oeuvres de Dieu soient manifestées en lui.

 

Enfin, la dernière cause serait l’attaque de l’ennemi. Le diable en effet essaye de nuire aux enfants de Dieu dès qu’il le peut.

1Pierre 5v8 : « Le diable rode comme un lion rugissant, cherchant qui dévorer », dans le milieu chrétien, la souffrance due aux deux dernières causes serait synonyme d‘épreuve, de tribulation. Notons qu’à la résurrection, le corps sera régénéré pour habiter avec le Dieu éternel pour épouser l’agneau de Dieu. A ce moment, la souffrance disparaîtra mais pour l’instant, le chrétien comme toute autre personne vivant sur cette terre est soumis à la souffrance, et la question est de savoir ce qu’il va faire de cette souffrance ?



La souffrance peut provoquer deux effets diamétralement opposés : la mort ou la vie. Tout dépend de la façon dont elle est traitée et avec qui elle est réglée.

Deutéronome 30 : 19   J'en prends aujourd'hui à témoin contre vous le ciel et la terre : j'ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie, afin que tu vives, toi et ta postérité,

 

En effet loin de Dieu, face aux difficultés, certains peuvent déprimer, vivre une vie dépourvue de joie, remplie de colère et d’amertume.

Dieu désire se révéler à chacun d’entre nous, il peut se servir des situations que nous vivons afin de changer notre caractère, c’est dans le brisement que s’effectue parfois cette transformation.

Même si la douleur serait une conséquence directe de notre péché, Dieu veut dans son infinie bonté nous amener à grandir et à être transformés à travers la souffrance. Les épreuves devraient donc nous amener à réfléchir et à reconsidérer nos voies.

Ecclésiaste 7 : 14  Au jour du bonheur, sois heureux, et au jour du malheur, réfléchis : Dieu a fait l'un comme l'autre, afin que l'homme ne découvre en rien ce qui sera après lui.

 

La douleur nous pousserait davantage à nous rapprocher de Dieu, il respecte notre libre arbitre, c’est à nous de prendre position dans la foi et de décider de vivre cette souffrance avec lui.

2 Corinthiens 3 : 18  Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l'Esprit.

 

La souffrance vécue avec Dieu produit la vie. Mais malheureusement, il n’en est pas de même quand on choisit de la vivre sans Dieu (dépression à long terme, suicide, …). Prenons alors position dans notre marche quotidienne pour écouter et obéir à Dieu.
Toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu…



Quand on se confie en Jésus, il nous donne la force de surmonter n’importe quelle situation et un autre regard sur les obstacles de la vie.


Source : Extrait du Magazine Essenti’Elle

 

Nina Mabouadi
(Source : Enseignemoi.com)

 

 




19/12/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres